Ichimoku Academy 2.0 devient enfin une réalité.

Je remercie tout d’abord mes collègues Sébastien et Noël de m’avoir agréablement surpris en m’accordant le privilège d’écrire ce premier article sur Ichimoku Academy 2.0.

Je choisis de vous parler de mes conclusions tirées au long de plusieurs années de recherches dans le but de comprendre ichimoku kinkohyo. L’histoire est longue mais je vais être bref en vous parlant de mon sentiment à propos de ce qui se dit sur cet “indicateur”.

A première vue et selon la majorité, c’est “l’indicateur” japonais constitué de 5 indicateurs regroupés sur un même graphique mais si vous scrutez le graphique, il y a un 6ème indicateur, c’est le prix lui-même. Au fait ichimoku kinkohyo se veut une représentation des équilibres et de l’harmonie des prix, ôter les prix altérerait gravement cette représentation voulue par son créateur.

Quasiment tout le monde se focalise sur les 5 composants que sont le chikouspan, le tenkansen, le kizunsen, le senkouspan 1 et le senkouspan 2.

Vous trouverez partout sur le net des descriptions plus ou moins exactes de tous ces composants. Je peux affirmer que ces descriptions sont bonnes, quelques inexactitudes persistent tout de même mais sans grand effet néfaste sur la compréhension et la composition de l’ichimoku.

Le problème réside dans l’interprétation du comportement de ces lignes et surtout à la réduction de l’ichimoku à celles-ci. Ichimoku kinkohyo est bien plus vaste.

En absence des écrits originaux de M. Hosoda, chacun a dû trouver, à sa manière, le moyen d’en profiter en se contentant de ce qu’il a pu trouver suite à ses propres observations ou chez d’autres personnes ayant été fascinées par ichimoku. Ce qui est en soit une bonne chose.

Cependant, une seule personne avait publié des connaissances issues des originaux ichimoku de M. Hosoda, c’était M. Sazaki. Ce dernier avait construit son ichimoku propre à lui comme préconisé par M. Hosoda.

Le monde occidental avait repris les connaissances délivrées par M. Sazaki sans se rendre compte que c’était ichimoku selon la vision de M. Sazaki. Le drame ne s’est pas arrêté là, on n’a pas compris nombre de messages de M. Sazaki ou on a dû négliger certains concepts inconscients de leur importance ou par incompréhension ou en les jugeant inutiles croyant qu’ils devenaient obsolètes de nos jours.

La dimension temporelle a été presque totalement négligée, je peux comprendre ce comportement puisque c’est le volet le plus difficile à comprendre dans l’ichimoku.

La puissance de l’ichimoku même sans se référer à la dimension temps a fait croire qu’on pourrait se passer de cette dernière mais hélas...

La confrontation aux marchés durant des années a permis de relever les inconvénients de cette approche bornée d’aborder l’ichimoku.

Certains continuent d’affirmer que nous n’avons plus besoin des concepts de M. Hosoda, qu’il fallait se borner aux inexactitudes qu’ils sont en train de publier sur ichimoku. Ce qui serait réducteur de l’effort fourni par M. Hosoda durant toute une vie dans le but de rendre heureux l’investisseur particulier en fournissant une vraie stratégie gagnante.

Ce que le public ignore c’est que M. Hosoda a étudié toutes les stratégies connues de nos jours. Au fil de ses ouvrages. En le voyant citer ses références, je me demandais s’il n’avait passé sa vie qu’à lire. Ses références sont tellement nombreuses. Rien ne lui a échappé : Chartisme, Elliot, Gann, les moyennes mobiles, les indicateurs, les lois de Sakata, le Kagi en plus des livres de philosophie orientale et occidentale.

Pour comprendre ichimoku kinkohyo, il faut sérieusement penser sortir de sa zone de confort. Un effort personnel est vivement exigé. L’égo n’a pas de place face à de telles situations, il est impératif de reconnaitre sa petitesse devant le maître.

C’est ce que nous trois avons fait, ce n’était nullement mission facile.

Il fallait d’abord trouver des écrits originaux, les traduire et surtout les comprendre, il a fallu aussi lire d’autres ouvrages de personnes qui ont mérité le titre “Ichimoku sanjin” pour compléter nos connaissances et ce n’est pas fini car nous continuons nos recherches.

Les comprendre était la mission la plus délicate car nos esprits étaient déjà imprégnés ou plutôt pollués des fausses connaissances reçues auparavant. Il fallait changer sa manière de penser car côtoyer M. Hosoda demande beaucoup de travail intellectuel et de remise en question.

Une fois le travail accompli, les graphiques paraissent harmonieux et compréhensibles.

Notre mission est de vous montrer ce qu’est ichimoku dans l’esprit de son créateur selon notre compréhension tel que préconisé par le maître. Nous avons uni nos efforts dans ce but.

Comptant sur votre ouverture d’esprit, je suis convaincu que votre esprit s’imprègnera de nouvelles visions qui passeront votre investissement en bourse au niveau supérieur et qu’un nouveau monde fascinant vous attend sur IchimokuAcademy 2.0.

Khalid El Bouzidi.

actualite

Ichimoku Academy 2.0
Connectez-vous pour commenter
  • Derniers commentaires
  • Total 1 Derniers commentaires
Ichimoku Academy 2.0

Noel Guth:Merci Khalid !Ichimoku Academy 2.0

2019-06-19 00:02:47 回复